Il est indispensable aujourd'hui de mettre en relation son alimentation

et sa forme physique et psychique.

 

Il existe de multiples courants et modes dans l'alimentation, tous plus

ou moins adaptables à nos styles de vie, à nos goûts.

 

Néanmoins quand des problèmes chroniques viennent perturber notre

équilibre, il est intéressant de se poser la question: quel est l'aliment que

je consomme tous les jours, capable d'amoindrir mon énergie, d'altérer

ma santé?

 

Le gluten rempli le rôle de colle et de liant dans les préparations

à base de farine: pains, pâtes,pizza,croissanterie,petits gâteaux...

Le gluten est utilisé abondamment dans l'industrie alimentaire, dans une grande

gamme de produits. Lisez bien les étiquettes de composition de vos aliments "favoris".

 

Il est facile de mesurer le pouvoir encrassant qu'exerce

le gluten dans notre système digestif:

Expérimenter une semaine sans gluten c'est peut être retrouver tonus,

entrain et légèreté dans le corps et dans la tête!!

 

 


 

CONSEILS EN ALIMENTATION HYPOTOXIQUE

 



 

Éviter le blé sous toutes ses formes : pâtes, pizza, viennoiseries, biscuits apéritifs.

 

Préférer les céréales légères et digestes telles que le quinoa, le riz semi complet, le sarrasin, le sésame, le lin, l’amarante, le millet, le petit épeautre.


Éviter les produits laitiers d’origine bovine.

Lait, beurre, crème, yaourt, desserts lactés, fromages, toutes les préparations industrielles à base de protéines de lait, sauces toutes prêtes, etc. …

 

 

Préférer les laits végétaux, type épeautre, noisette, amande, riz (à faire soi-même éventuellement), les crèmes de riz, les préparations à base de purée d’oléagineux (purée de sésame additionnée de citron par exemple)

 

Limiter Le thon, le saumon (poissons de l’atlantique Nord à longue vie qui tendent à concentrer les métaux lourds.) Ils sont à consommer avec modération et de préférence bio.

 

Privilégier les petits animaux d’élevage "sain" : poulet, dinde, canard, lapin et consommer au minimum trois fois par semaine du poisson : maquereau, sardines, truites (petits poissons en début de chaine alimentaire)

Consommer les œufs dont le jaune reste le plus cru possible.

 

  Éviter les plats cuisinés, les additifs alimentaires tels que les exhausteurs de goût et les conservateurs (la série des E600 E200 E300), les condiments tels que Maggi, bouillon en cube, ketchup etc. Les produits allégés, les édulcorants de synthèse sont particulièrement toxiques pour le système nerveux. Lisez attentivement la composition des aliments sur les étiquettes.

 

Préférer pour saler ou aromatiser : shoyu, tamari, miso, Herbes aromatiques, graines germées…

Les huiles bio première pression a froid, utilisées crues

: Colza, noix, tournesol, carthame, cameline, chanvre, pour un bon apport en oméga 3 et 6 et une nourriture optimale des cellules du système nerveux et endocrinien, consommer entre 3 et 4 cuillerées a soupe par jour.

 

Éviter les cuissons à plus de 110° : cocotte minute, four, barbecue, fritures et bien entendu proscrire impérativement le micro onde,

car destruction des vitamines, et des antioxydants.

 

Penser à utiliser les produits crus de préférence, non dénaturés, et de qualité Bio le plus possible. Les graines germées sont un apport important en protéines, vitamines, sels minéraux.

Pour la cuisson préférer la vapeur, les marinades au citron, le wok ou les papillotes en papier cuisson

 

 

Aliments conseillés :

 

Légumes verts (cuits à l'étouffée ou à la vapeur douce)

Légumes secs

Crudités

Œufs Bio

Poissons

Fromage de brebis ou chèvre frais

Fruits frais de saison, bio si possible

Fruits secs : abricots, pruneaux,dattes…

Oléagineux crus : amandes, noisettes, noix, sésame…

Miel, Pollens

Riz semi ou complet, sarrasin, quinoa, millet, petit épeautre

Algues

Graines germées de céréales ancestrales et de légumineuses

Huiles obtenues par première pression à froid et bio : colza, noix, tournesol, carthame, cameline...

Levure de bière

Sel complet (gris)

Sucre complet, sirop d’agave , sirop de riz ou miel

Eaux de source (Volvic, Mont-Roucous, Rosée de la Reine)

 

Aliments déconseillés :

 

 

Blé dur et blé tendre (froment) : pâtes, semoule, pain, farine, pizzas, croissants, brioches, gâteaux, galettes, biscuits, biscottes, son.

Laits animaux et la plupart de leurs dérivés :

beurre, fromages, crème, yaourts, glaces.

Chocolat non biologique

Sel blanc raffiné, sauces toutes prêtes, plats surgelés, conserves.

Confitures,chocolats et gateaux industriels, sucre blanc, bonbons,

Huiles raffinées type Isio 4, Lesieur etc.…

Margarines.

 

 

 

 

 

 

 

 

Exemple de menu dissocié

 

Dans cette forme d’alimentation, nous dissocions les proteines des féculents Pour faciliter une bonne digestion et permettre à l’organisme d’éliminer plus facilement les toxines.

 

Le matin :

 

Pain des fleurs/galettes de riz/pain au petit épeautre /

crêpes au sarrasin / bananes mures

Accompagné de purée d’oléagineux non sucrée: amande, noisette, sésame (sels minéraux +++

une boisson chaude type cérécof avec eau ou lait végétal : riz, épeautre, quinoa ou Thé drainant PU EHR ou Thé OOLONG.

 

11 h : Tous fruits de saison, à volonté.

 

Midi :

 

* Poisson/viande/œufs/tofu

ou l’association : légumineuse 1/5 céréale 4/5 (= protéine végétale)

* Une portion de légumes de saison Vapeur ou cuits au wok.

* Une crudité assaisonnée de deux cuillères à soupe d’huile végétale bio, première pression à froid :

Colza, noix, cameline, tournesol, carthame…

* Une compote de fruits.

 

17h : 1 Fruit de saison ou fruits secs : abricots, figues, pruneaux plus quelques oléagineux : amandes, noisettes.

 

Soir :

 

* Une portion de céréale légère sans gluten type quinoa, riz semi complet, sarrasin, petit épeautre, millet…

* Une salade de crudité ou une soupe de légumes, accompagnée d’une cuillerée À café de levure de bière.

* Une compote de fruits ou un yaourt de brebis (trois par semaine maximum)

Prendre l’habitude de ne plus manger après 20 heures.

Si fringale, boire une boisson chaude, une infusion de graines de lin par exemple.

 

Un repas par semaine par exemple le dimanche soir laisser au repos le système digestif en ne mangeant qu’un aliment, par exemple riz, quinoa, soupe, compote de pommes.