Le végétarisme ou comment préserver sa santé...

 

 

Il y a de multiples bonnes raisons d'adopter un régime à tendance végétarienne. Pour préserver la planète, pour l’éthique envers les animaux, pour que nos actes rejoignent nos paroles ; mais on peut aussi devenir végétarien pour améliorer sa santé ! Toutes les études qui comparent l’état de santé des végétariens aux omnivores vont dans le même sens : on est moins malade en étant végétarien (ou végétalien). Alors, pourquoi pas vous d’ici quelques mois, quelques semaines ou même demain ?

Pour vous aider à vous faire une idée de l’impact de l’alimentation, voici 7 avantages du régime végétarien pour votre santé ! Et si votre médecin en doute, imprimez-lui les textes ci-joints en référence.


1) Moins de crises cardiaques et d’AVC = diminution de la mortalité cardio-vasculaire : pour tous ceux qui sont à risque de problèmes cardiaques ou cérébraux, le régime végétarien est un allié pour conserver une bonne santé, au fil des années. Une excellente synthèse qui reprend les différentes études sur l’état de santé de nombreux végétariens prouve non seulement qu’une alimentation végétarienne n’est pas moins bien qu’une alimentation omnivore mais est même mieux.


2) Amélioration du transit, absence de constipation : l’augmentation inhérente au changement de la répartition des aliments dans l’assiette favorise un meilleur transit. Manger végétarien, c’est augmenter les portions de fruits, légumes et céréales riches en fibres, qui sont connues pour stimuler le travail intestinal.


3) Diminution de votre taux de cholestérol : sur ce point il n’y a pas de secret, le calcul est mathématique. Le cholestérol ne se trouve que dans les animaux. Ne plus en manger, c’est inévitablement diminuer ses taux de cholestérol. Vigilance tout de même, le régime végétarien n’élimine ni les oeufs (riches en cholestérol) ni les produits laitiers (également riches en cholestérol), veillez donc à ne pas abuser de ces derniers pour ne pas perdre le bénéfice de l’alimentation végétarienne !


4) Diminution de votre pression artérielle / amélioration de votre hypertension artérielle : faites le test, suivez deux semaines de régime végétarien strict et prenez votre tension artérielle avant/après.


5) Diminution de votre poids : manger végétarien, c’est apprendre à surveiller son alimentation. On réfléchit à ce que l’on met dans notre bouche et notre corps, ce qui fait que souvent, on perd les kilos superflus (sauf si on se gave de produits laitiers pour compenser l’absence de viande, chose qu’il ne faut pas faire… !). Ne plus manger de viande ni de poisson, c’est diminuer la quantité de graisses animales que l’on mange. Une fois de plus, c’est mathématique.


6) Diminution des risques de diabète : une étude récente a une fois de plus mis en évidence les effets délétères de la consommation de viande rouge sur lee fonctions du pancréas.


7) Amélioration de la santé de vos reins : remplacer viande et poissons par des “protéines végétales” telles les légumineuses et céréales complètes, c’est redonner au corps une quantité plus juste de protéines. Les recommandations pour les apports en protéines n’ont de cesse de diminuer ces dernières années. On les pensait indispensables en grandes quantités “pour prendre des forces” et pour finir on se rend compte qu’elles fatiguent énormément les reins. Sachant que nous vivons longtemps, nous avons de plus en plus besoin de garder nos reins en bonne santé, même à 80 ans ! Donc oui aux protéines mais en petites quantités et de préférence sous forme de légumineuses ou céréales complètes.

En résumé, les arguments côté santé ne manquent pas. Il est sidérant de voir que beaucoup d’études mettant en avant les bienfaits d’une alimentation végétarienne, datent d’une trentaine d’années ! Je m’étonne encore aujourd’hui que les facultés de médecine fassent l’impasse sur de telles connaissances alors qu’elles pourraient aussi efficacement – si ce n’est plus durablement – améliorer l’état de santé des gens.

Loin de moi l’idée de penser qu’une alimentation végétarienne soit miraculeuse en terme de santé. Néanmoins, je pense que ses bienfaits se font rapidement sentir. La santé est multifactorielle et dépend à la fois de l’environnement, de l'hérédité, des évènements de la vie mais aussi de facteurs contrôlables par tous comme l’alimentation. Dès lors, toute personne qui veut améliorer son état de santé, doit nécessairement se poser la question du choix de son alimentation.

Votre naturopathe/naturothérapeute peut vous guider et vous informer dans votre réforme alimentaire lors d'une consultation individuelle.


Les algues sont une excellent source de protéines,  très assimilable par l'organisme. Ici en tartare, mixées avec quelques câpres, un peu d'ail de l'huile d'olive, de la cebette et des radis pour la déco!! A déguster sur des tartines de pain frais ou en accompagnement de céréales...